Règles et structure du latin moderne

Alphabet et prononciation

La prononciation du latin moderne est régulière et simple.
Il n'existe pas de lettres muettes, les mots s'écrivent comme ils se prononcent.

Lettre Prononciation en français
A a
B b
C c dur (carotte), k
D d
E é (éléphant)
F f
G g dur (gant)
H h aspiré (anglais home)
I i
J y (yeux)
L l
M m
Lettre Prononciation en français
N n
O o
P p
Q qu (quid), toujours avec u
R r (riz) ou r roulé (italien mangiare)
S ss, ç
T t
U ou
V v (voiture)
X ks (mix)
Y u (mur)
Z z
Groupe de lettres Prononciation en français
AE aïe (anglais bye )
AU a-o
EU é-ou
GU gw (Gwendoline)
QU qu (quid)
SH ch (choc)

Les consonnes s'épellent en ajoutant le son « e » (é) après la consonne.

  • Ex : « L » se dit « lé », « M » se dit « mé »

L'accent tonique se place sur l'avant-dernière syllabe de chaque mot.

La grammaire

Les noms communs (substantifs) se terminent par -a

Le pluriel se forme en ajoutant la lettre -s à la fin du substantif.

Mis à part pour l'accord du pluriel, les noms sont invariables.

  • Ex : humana = l'homme / la femme / un homme / une femme
  • Ex : humanas = les hommes et les femmes / des hommes et des femmes

Note : le latin classique était une langue flexionnelle, c'est-à-dire que les nuances de sens étaient exprimées via un système de déclinaisons complexe, à apprendre par coeur. En latin moderne, les déclinaisons ont été remplacées par un ordre des mots plus strict au sein de la phrase ainsi que par des prépositions explicites et faciles à utiliser.

Ainsi, le nom placé avant le verbe forme le sujet (remplace le nominatif), le nom placé après le verbe forme le complément (remplace l'accusatif), le génitif est remplacé par la préposition de, le datif et l'ablatif sont remplacés par l'usage de préposition qui découlent du sens de la phrase.

Les adjectifs et les adverbes se terminent par -e

Ils sont invariables et se placent toujours devant le mot qu'ils qualifient.

  • Ex : magne humana = un grand homme / une grande femme
  • Ex : alte arboras = de grands arbres
  • Ex : Ej celere irat = il/elle va vite
  • Ex : Magne pluviat = il pleut beaucoup
  • Ex : Ili est profunde triste = ils/elles sont profondément tristes

Certains adverbes très courants ne se terminent pas par -e, tels que mox (= bientôt) ou etiam (= aussi).

Le latin moderne n'a pas de genre : tous les mots sont neutres

Les mots désignant les personnes et les animaux couvrent à la fois le masculin et le féminin, sans distinction.

Deux suffixes optionnels permettent de préciser le genre d'une personne ou d'un animal si l'on souhaite apporter cette précision (-ula pour le masculin, -ina pour le féminin).

La conjugaison est simple et régulière

Temps Terminaison Exemple
Infinitif radical + i ami = aimer
Présent radical + at Mi amat = j'aime
Passé radical + it Mi amit = j'aimais, j'ai aimé
Futur radical + et Mi amet = j'aimerai, je vais aimer
Conditionnel radical + ut Mi amut = j'aimerais
Impératif 2ème personne : radical + o
1ère personne : radical + onos
amo! = aime / aimez !
amonos! = aimons !
Participe actif radical + ante amante = aimant
Participe passif radical + ite amite = aimé
  • Ex : Mi sane cenat = je mange sainement
  • Ex : Vos cenit sane alimenta = tu mangeais une nourriture saine
  • Ex : Erati est humane = l'erreur est humaine
  • Ex : Partante hesdie, ej nonmemorit eje saca = En partant hier, il a oublié son sac

Les pronoms personnels

Latin moderne Français
mi je / moi
vos tu / toi / vous
ej il / lui / elle (personne ou animal)
id il / lui / elle (plante ou objet)
quidam on (indéterminé)
nos nous
ili ils / eux / elles

Les pronoms deviennent possessifs en ajoutant la terminaison -e de l'adjectif

Latin moderne Français
mie mon / le mien
vose ton, votre / le tien, le vôtre
eje son, sa (personne ou animal) / le sien
ide son, sa (plante ou objet) / le sien
quidame son, sa (indéterminé) / le sien
nose notre / le nôtre
ilie leur, leurs / le leur

Le verbe esti (être)

Le verbe esti (= être) est le seul qui se conjugue différemment. En raison de son usage intensif, il prend la forme raccourcie est au présent :

  • Mi est = je suis
  • Ej est = il/elle est
  • Ili est = ils/elles sont
  • Ej estit = il était
  • Ej estet = il sera
  • Estante = étant
  • Estite = été

Voix passive

La voix passive se forme avec le verbe fi et le participe passif du verbe.

La préposition ab permet de désigner l'auteur de l'action.

  • Ex : Mi fat amite ab ej = je suis aimé de lui
  • Ex : Litera fat scribite ab vos = la lettre est écrite par toi
  • Ex : Cena fit cenite ab cata = la nourriture a été mangée par le chat
  • Ex : Libra fet adportite ab mie parenina = le livre sera apporté par ma mère

Présent continu / passé continu / futur continu

Il est possible de décrire une action en cours (action continue) ou une action temporaire, en plaçant le mot tum devant le verbe conjugué (au présent, passé, futur ou conditionnel).

  • Ex : Mi tum curat = je suis en train de courir
  • Ex : Mi tum cenit, quando ej venit = j'étais en train de manger lorsqu'il est venu

Négation

La négation se forme avec le mot non, qui se place soit devant le verbe, soit devant le mot à nier.

  • Ex : Erata non est humane = l'erreur n'est pas humaine
  • Ex : Non cata cenit poma = ce n'est pas le chat qui a mangé la pomme
  • Ex : Mi cenet non poma = je ne mangerai pas de pomme (mais autre chose)

Le latin moderne ne nécessite pas de double négation, ainsi non ne doit pas être précisé si un autre mot indique déjà la négation.

  • Ex : Mi amat nihil = je n'aime rien
  • Ex : Mi irat nusquam = je ne vais nulle part

Sauf si l'on souhaite exprimer une double négation volontaire comme ici.

  • Ex : Mi non amat nihil ! = je n'aime pas rien !

Comparatif et superlatif

Le comparatif de supériorité se forme avec : plusquam

  • Ex : Ej est plus magne quam mi = il est plus grand que moi

Le comparatif d'infériorité se forme avec : minusquam

  • Ex : Ej est minus magne quam mi = il est moins grand que moi
Le comparatif d'égalité se forme avec : tamquam
  • Ex : Ej est tam magne quam mi = il est aussi grand que moi
Le superlatif de supériorité se forme avec : plusimex
  • Ex : Ej est plusim magne ex humanas = il est le plus grand des hommes
Le superlatif d'infériorité se forme avec : minusimex
  • Ex : Ej est minusim magne ex humanas = il est le moins grand des hommes

Mots structurants

Mots interrogatifs

Mot interrogatif Equivalent français Exemple
Qua Est-ce que Qua zebras est in Francia? = Y a-t-il des zèbres en France ?
Qui Qui (personne ou animal) Qui est hic? = qui est ici ?
Quid Que / quoi / quel (objet ou plante) Quid fluvia est in Francia? = quel fleuve est en France ?
Quando Quand Quando vos venet? = quand viendras-tu ?
Ubi Ubi doma est? = où est la maison ?
Ex ubi D'où Ex ubi vos venat? = d'où viens-tu ?
Ad ubi Vers où Ad ubi vos irat? = où vas-tu ?
De qui De qui De qui vos est parenula? = de qui es-tu le père ?
Quam Comment Quam vos venit? = comment es-tu venu ?
Quot Combien de Quot humanas est hic? = combien de personnes sont ici ?
Quam + adjectif Combien + adjectif Quam profunde laca est? = combien profond est le lac ? = quelle est la profondeur du lac ?
Cur Pourquoi Cur vos venit? = pourquoi es-tu venu ?
Ex quando Depuis quand Ex quando vos natat? = depuis quand nages-tu ?
Erge quid De quoi Erge quid vos loquat? = de quoi parlez-vous ?
Ad qui A qui Ad qui vos loquat? = A qui parles-tu ?
Pro qui Pour qui Pro qui vos laborat? = Pour qui travailles-tu ?

Les questions commencent obligatoirement par un mot interrogatif et se terminent par un point d'interrogation.

Pour les questions de type oui/non, qui dans de nombreuses autres langues n'utilisent pas de mot interrogatif, on utilise le mot interrogatif par défaut : qua

  • Ex : Qua vos eratit? = t'es-tu trompé ?
  • Ex : Qua fluvia est in Francia? = est-ce que le fleuve est en France ?

Propositions subordonnées

Les mots interrogatifs sont aussi utilisés pour introduire des propositions subordonnées.

  • Ex : Ej querit, ubi doma est = il m'a demandé où était la maison
  • Ex : Mi vidit, qui hesdie venit = j'ai vu qui est venu hier
  • Ex : Mi vidit, quid ej hesdie adportit = j'ai vu ce qu'il a apporté hier
  • Ex : Ej dicit ad mi, de qui ej est parenina = elle m'a dit de qui elle est la mère
  • Ex : Ej non dicit ad mi, quando ej venat = elle ne m'a pas dit quand elle viendrait
  • Ex : Ej non dicit ad mi, qua ej venat = elle ne m'a pas dit si elle viendrait

Les autres conjonctions de subordination sont les suivantes :

Conjonction Equivalent français Exemple
Que Que Mi cogitat, que ej est bele = je pense qu'elle est belle
Cuj Dont Puera, cuj oculas est bele, venit hesdie = l'enfant dont les yeux sont beaux est venu hier
Etsi Bien que Ej respondat, etsi ej non noscat = il répond bien qu'il ne sache pas
Nam Parce que, car Mi partit, nam mi estit malsane = je suis parti parce que j'était malade
Quam Quel que soit Quam profunde laca est, mi natet in id = quelle que soit la profondeur du lac, je nagerai dedans
Si Si Ej non dicit ad mi, si ej venat = il ne m'a pas dit s'il viendrait
Dans cas où la proposition subordonnée répond à une question en oui/non, il est aussi possible d'utiliser la conjonction qua

Les propositions subordonnées sont toujours introduites par une virgule.

Prépositions

  • ab : désigne l'auteur de l'action dans la voix passive
  • ad : à, vers
  • ante : avant, devant
  • apud : à côté de
  • circe : environ, autour de
  • contre : contre, en face de
  • cum : avec
  • de : de (possessif)
  • dum : pendant
  • erge : à propos de
  • ex : venant de, parmi
  • in : dans, à l'intérieur de
  • infer : sous, dessous, en-dessous
  • inter : entre
  • magis : au lieu de
  • nisi : sauf
  • ob : à cause de
  • per : par, au moyen de
  • post : après, derrière
  • pro : pour
  • prope : proche de
  • sine : sans
  • supre : sur, dessus, au-dessus
  • tametsi : malgré
  • tran : à travers

Si aucune préposition ne s'impose d'après son sens, alors on utilise la préposition je qui n'a pas de signification propre.

Autres mots structurant la phrase

  • ergo : donc (Ex : Mi cogitat ergo mi est = je pense donc je suis)
  • ece : voici, voilà

Préfixes

Préfixe Signification Exemple
ab- loin de, séparation
ad- vers, ajouté à
arc- ancien
cum- avec
contra- contre, en face de contraluxa = contre-jour
anti- opposition frontale, adversaire anticapitalisma = anticapitalisme
dis- cessation, opposition, antonyme disinfecti = désinfecter
non- absence d'action ou d'état nonmemori = ne pas se souvenir
ego- soi-même, autour de soi egofacite = fait soi-même
ex- hors de, à partir de, état terminé
extra- extrêmement, hors de
in- dans
inter- entre
infra- en-dessous
intra- au-dedans
juxta- auprès de, à côté
multi- nombreux
omni- tout
post- après
pre- devant, avant, précédant
pro- pour, en faveur de, en avant, à la place de
quasi- presque
re- de nouveau
retro- en retour
semi- à moitié
sub- sous
super- au-dessus
sur- au-dessus
trans- au-delà de, à travers
ultra- au-delà de
vice- à la place de, substitut

Les chiffres peuvent aussi servir de préfixe, il suffit pour cela de les mettre devant un autre mot et ils prennent alors le sens de multiple. Exemples :

  • Un (1) : unvesta = un uniforme (un seul vêtement)
  • Du (2) : dumense = bimensuel (tous les 2 mois)
  • Tri (3) : trimense = trimensuel (tous les 3 mois) ; trimensa = un trimestre ; triane  = triennal
  • Quar (4) : quarane = quadriennal (tous les 4 ans)
  • Quin (5) : quinane = quinquennal (tous les 5 ans)

Suffixes

Les mots formés avec un suffixe peuvent prendre toutes les terminaisons habituelles :
-a (nom), -e (adjectif, adverbe), -i (verbe)

Suffixe Signification Exemple
-ant- l'individu ou l'objet qui fait quelque chose (participe actif) jocanta = un blagueur, presidanta = le président
-ul- l'individu masculin puerula = un garçon
-in- l'individu féminin puerina = une fille
-od- le descendant canoda = le chiot
-ist- le spécialiste ou le professionnel, ou l'adepte d'une idée ludista = l'acteur/actrice
-ism- une doctrine, un système capitalisma = le capitalisme
-isim- augmente le mot magnisime = très grand
-ens- l'habitant d'un pays ou d'une ville (gentilé), membre d'une organisation Belgiensa = un Belge
-itud- la qualité, le concept solituda = la solitude
-itur- la manifestation concrète cenitura = la nourriture
-abl- la possibilité ratiable = raisonnable, cenable = mangeable, comestible
-et- petit dometa = une maisonnette
-ast- péjoratif somnasti = rêvasser
-igen- qui crée belicigene = belligène, qui provoque la guerre
-ifer- qui apporte somnifera = le somnifère, qui apporte le sommeil
-iz- faire, rendre latinizi = latiniser, latiniza = la latinisation, inimizi = faire de quelqu'un un ennemi
-oc- le lieu cenoca = la salle à manger
-ost- approximatif quinoste hora = vers cinq heures
-ar- l'ensemble, le groupe verbara = le dictionnaire [l'ensemble de mots]
-ati- l'action edifici = construire, édifier, edificatia = la construction [l'action de construire]
-istr- le dirigeant urbistra = le maire [dirigeant de la ville]
-il- l'outil voci = appeler, vocila = le téléphone
-temp- le multiple (s'écrit avec un tiret) du-tempa = le double, tri-tempa = le triple, dec-tempa = le décuple
-pars- la fraction (s'écrit avec un tiret) du-parsa = la moitié, tri-parsa = le tiers, dec-parsa = le dixième
-it- l'individu ou l'objet qui subit quelque chose (participe passif) definite = défini
-oz- l'individu ou l'objet caractérisé par un trait ou subissant une action aquoze = humide
-oj- suffixe indéterminé (utilisé quand aucun autre ne convient)

Vocabulaire

Le latin moderne est une langue collaborative

Quiconque est libre d'enregistrer de nouveaux mots, avec leurs définitions et traductions, sur le site mis à disposition par l'Académie du latin moderne. Ce site constitue le dictionnaire le plus exhaustif de la langue, et il est en accès libre et gratuit.

Création de mots

Les nouveaux mots doivent être créés en priorité par construction à partir de racines existant en latin moderne (et à l'aide des suffixes et préfixes disponibles). Si aucune racine existante n'est satisfaisante, alors une nouvelle racine est importée et latinisée, soit à partir du latin classique, soit d'une autre langue (en priorité des langues romanes).

Dans tous les cas, les règles de prononciation ne peuvent pas être modifiées, c'est-à-dire que tous les mots se prononcent comme ils s'écrivent, suivant la prononciation du latin moderne.

Quelques règles à suivre pour créer de nouvelles racines :

  • Privilégier les racines issues du latin classique (avec un sens proche) plutôt que les racines importées d'autres langues
  • Les racines étrangères sont généralement latinisées par référence à leur prononciation plutôt qu'à leur écriture
  • Dans le cas de doubles consonnes (identiques), la deuxième consonne est supprimée
  • Les lettres muettes sont supprimées
  • Les homographes (racines de sens différent s'écrivant à l'identique) doivent être évités

Rôles de l'Académie du latin moderne

Afin d'éviter les abus et de maintenir l'esprit de la langue, l'Académie du latin moderne vérifie les nouveaux mots proposés et a autorité pour accepter, modifier, rejeter ou préciser les mots, expressions, définitions et traductions proposés.

L'Académie est également compétente pour préciser les règles de grammaire et de syntaxe de la langue, et si besoin, les modifier au fil du temps.

Règles avancées

Les mots du latin moderne sont catégorisés comme suit :

  • Noma = nom commun, substantif
  • Pronoma = pronom
  • Propre noma = nom propre
  • Adverba = adjectif, adverbe
  • Tempore verba = verbe
  • Structure verba = mot permettant de structurer la phrase (prépositions, conjonctions...)

L'ordre des mots est strict et ne peut être changé

La phrase est structurée ainsi : sujet – [adverbe] – verbe conjugué – [objet direct] – [objet(s) indirect(s)]

  • Ex : Ej celere facit torta pro eje parenas = Il/elle fait vite un gâteau pour ses parents

L'adjectif se place toujours avant le nom. Le pronom possessif se place en premier : [pronom possessif] – [adjectif] – nom

  • Ex : Mie magne doma = ma grande maison

Les groupes verbaux à l'infinitif peuvent être utilisés comme un nom : [adverbe] – verbe à l'infinitif – [objet direct] – [objet(s) indirect(s)]

  • Ex : Celere curi est bone por sana = courir vite est bon pour la santé

Les verbes au participe actif et au participe passif peuvent être utilisés comme noms en utilisant la terminaison -a.

  • Ex : Curantas habat bone sana = ceux qui courent (les coureurs) ont une bonne santé
  • Ex : Ubi mortita est? = où est le mort ?

Dans les questions, l'ordre de la phrase est le même, après le mot interrogatif.

  • Ex : Ubi vos est = où es-tu ?
  • Ex : Ad qui ej dit poma? = à qui a-t-il donné la pomme ?

Dans les propositions subordonnées, l'ordre des mots dans la proposition est le même que dans la phrase.

  • Ex : Mi dicit, que ej non curit = j'ai dit qu'il n'a pas couru
  • Ex : Ej dit poma ad mi, quid mi cenit = il m'a donné une pomme que j'ai mangée

Le possessif

Le possessif peut se former de deux manières en latin moderne.

Par la juxtaposition de deux noms :

  • latina academia = l'académie du latin

Par l'usage de la préposition de :

  • Ece libra de magne puerula = voici le livre du grand garçon

Les nombres

Le latin moderne utilise les chiffres arabes comme toutes les langues actuelles (1, 2, 3, 4, 5, 6...).

Les nombres se prononcent et s'écrivent de la manière suivante :

  • 0 = zero
  • 1 = un
  • 2 = du
  • 3 = tri
  • 4 = quar
  • 5 = quin
  • 6 = six
  • 7 = sep
  • 8 = oc
  • 9 = nev
  • 10 = dec
  • 100 = cent
  • 1 000 = mil
  • 1 000 000 (un million) = milion
  • 1 000 000 000 (un milliard) = bilion
  • 1 000 000 000 000 (mille milliards) = trilion

Les nombres composés se forment par juxtaposition, avec des tirets :

  • 20 = du-dec
  • 30 = tri-dec
  • 40 = quar-dec
  • 42 = quar-dec-du
  • 195 = cent-nev-dec-quin
  • 2020 = du-mil-du-dec

Les adjectifs numéraux ordinaux se forment en ajoutant la terminaison -e aux nombres cardinaux :

  • Ex : trie = troisième
  • Ex : cente = centième
  • Ex : cent-une = cent-unième
  • Ex : cent-du-dek-quine = cent-vingt-cinquième

Les multiples se forment en ajoutant le mot -tempa / -tempe (avec le tiret) aux nombres cardinaux :

  • Ex : du-tempa = le double
  • Ex : tri-tempa = le triple
  • Ex : dec-tempa = le décuple

Les fractions se forment en ajoutant le mot -parsa / -parse (avec le tiret) aux nombres cardinaux :

  • Ex : du-parsa = la moitié
  • Ex : tri-parsa = le tiers
  • Ex : dec-parsa = le dixième
  • Ex : Ej recipit dec-parse pretia = il a reçu le dixième du prix

Tous les verbes sont à la fois transitifs et intransitifs (lorsque le sens le permet)

Par ailleurs, il n'existe pas de verbes pronominaux, mais on peut préciser le complément se (optionnel) pour indiquer que c'est le sujet du verbe qui subit l'action.

  • Ex : Vos movat vose libra = vous déplacez votre livre
  • Ex : Vos movat = tu te déplaces
  • Ex : Vos movat se (peu courant) = tu te déplaces

Les majuscules

Les majuscules sont utilisées pour marquer le premier mot de la phrase, les noms propres, les noms de pays, les gentilés (ex : Franciensa = un français), les noms de langue, les jours de la semaine, les mois, les saisons, les mots composant des marques et noms d'organisations (ex : Europe Unia = Union européenne – la majuscule marquant tous les mots, contrairement au français).

Mis à part dans les cas ci-dessus, on ne met pas de majuscules aux adjectifs, aux noms de langues, ni après le signe deux-points ou après le point-virgule.

Il est possible de grouper les substantifs

  • Par la juxtaposition de deux mots séparés par un espace pour former une expression nominale
  • Par l'utilisation d'un tiret entre deux mots
  • Par réunion de deux mots attachés pour former un nouveau mot
  • Par contraction / abbréviation de deux mots attachés pour former un nouveau mot

Cependant le latin moderne n'est pas une langue agglutinante, dans le sens où la création de nouveaux mots par réunion de deux mots n'est possible que lorsqu'il n'existe pas déjà un mot pour dire la même chose, et à condition d'ajouter ce nouveau mot au dictionnaire pour que tout le monde puisse le trouver et l'utiliser.

Par exemple, le terme officiel pour Union Européenne est « Europe Unia », abbrégé en « EU ». Il faut éviter que les locuteurs du latin moderne se mettent à utiliser des termes concurrents en parallèle, comme « Europunia » ou « Europ-unia », puisqu'il existe déjà un terme avec le même sens. En revanche, s'il y a une bonne raison de créer le nouveau mot « Europunia », alors rien n'empêche de l'ajouter au dictionnaire, ce qui est d'ailleurs le cas dans cet exemple puisque cela permettra de créer l'adjectif « Europunie » (relatif à l'Union européenne) ou le nom « Europuniensa » (habitant l'Union européenne).

Terminaison des noms propres et de certains mots

Au contraire des noms communs, les noms propres n'ont pas terminaison fixe. Ils peuvent se terminer par -a, -us, -is, ou tout autre terminaison.

Les noms propres issus d'autres langues et qui n'existent pas en latin moderne peuvent soit rester identiques, soit être latinisés, ce qui est généralement fait pour les noms les plus utilisés.

Les noms scientifiques, tels que la classification du vivant (ex : canis lupus = loup commun), ou encore certaines expressions idiomatiques anciennes (ex : de minimis) font également exception aux terminaisons standard.

Par ailleurs, certains adverbes courants ne se terminent pas par -e.

Transformation d'un nom ou d'un adjectif en verbe

Lorsque l'on transforme un nom ou adjectif en verbe (avec la terminaison -i), le sens du verbe est généralement de prendre le caractère en question, mais ce n'est pas systématique.

Le sens exact du mot est donné par le dictionnaire.

  • Ex : blue = bleu -> blui = devenir bleu, bleuir
  • Ex : cana = chien -> cani = se transformer en chien
  • Ex : cena = repas -> ceni = manger

Enchaîner des adjectifs ou des adverbes

Lorsque plusieurs adjectifs qualifient un même nom, il est obligatoire d'écrire le mot et (= et) entre chaque adjectif (ou alternativement : aut = ou). Le mot et ne peut pas être implicite même si trois adjectifs ou plus s'enchaînent.

Exemples :

  • Ej est tenue et magne et bele puerula = c'est un garçon mince, grand et beau
  • Ej est tenue et magne bele puerula = c'est un garçon mince et grandement beau
  • En revanche cette structure n'est pas correcte : Ej est tenue, magne et bele puerula

La règle est identique pour les adverbes : si plusieurs adverbes s'enchaînent, ceux-ci doivent être séparés par les mots et ou aut.

  • Ex : Celere et bone laboronos ! = travaillons vite et bien !

Les dates

Les dates sont formées par simple juxtaposition de ses éléments, et sont annoncées par la préposition ab. Les jours peuvent également être exprimés sous forme d'adverbes sans préposition.

  • Tridia 21 Mensdeca 2020 = le mercredi 21 octobre 2020
  • Ej venet ab Tridia 21 Mensdeca 2020 = il viendra le mercredi 21 octobre 2020
  • Mi venet ab 21 Mensdeca = je viendrai le 21 octobre
  • Vos venet Dudie = tu viendras mardi
  • Ej venet Tridie ab 21 Mensdeca 2020 = il viendra mercredi 21 octobre 2020

Les heures

Les heures sont annoncées par la préposition ab.

  • dec-un horas dec-oc minutas = 11:18
  • ab dec-un horas dec-oc minutas = à 11:18
  • Ej venet ab dec-quin horas tri-dec minutas = il viendra à 15:30

Les durées relatives sont indiquées par ante (il y a), post (dans), et dum (pendant).

  • Mi venit ante tri horas = je suis venu il y a trois heures
  • Mi partet post un hora = je partirai dans une heure
  • Mi estit in doma dum quar horas = j'étais à la maison pendant quatre heures

Préference pour les expressions littérales

Le latin moderne préfère éviter les expressions idiomatiques : on préfèrera toujours utiliser des expressions littérales.

  • Ex : on traduira "il pleut des cordes" par : magne pluviat (il pleut beaucoup)

Quelques expressions courantes :

  • non sole … sed etiam … = non seulement … mais aussi ...
  • …, qua non? = …, non ? (ou encore : …, n'est-ce pas ?)
  • i.e. = id est = c'est-à-dire
  • ob hoc = pour cette raison
  • Verbe au participe actif + e = en faisant quelque chose. Ex : irante ad doma = en allant à la maison
  • nondum = pas encore
  • neque … neque … = ni … ni …
  • aut … aut … = ou … ou …
  • et … et … = et … et …
  • nimis … = trop …
  • plus quam … = plus que …
  • plus et plus = de plus en plus